L’équipe

louis zampa

Louis ZAMPA


Louis Zampa est né le 8 mars 1988 dans la Drôme. Passionné de cinéma dès son plus jeune âge, il réalise plusieurs courts-métrages de fiction durant ses années de lycée. Son bac audiovisuel en poche, il décide de gagner Paris pour se tourner vers le théâtre et la direction d'acteurs. Il suit différents cours de théâtre et d'actorat (les Cours Florent, Blanche Sallant, l'Ecole Périmony) puis de nombreux stages avec des intervenants comme la comédienne et metteuse en scène Laurence Mayor ou le réalisateur Philippe Landoulsi. Ses films connaissent un succès grandissant dans divers festivals spécialisés comme en attestent de nombreux prix remportés ces dernières années (Children primé au festival de l'Aquarium café, Lyon, 2017 -grand prix du public- / Chef d'oeuvre 2 primé au festival MUFF à Marseille -grand prix du public-). Parallèlement à cela, il participe activement à des créations collectives avec le Collectif Xanadou en tant qu'auteur et comédien, dans des cabarets "politiques". Il travaille également en tant que scénariste pour des pilotes de séries, des courts et des long-métrages de fiction. En tant que comédien, il exerce aussi son art dans différentes performances de rue dont le fameux strip tease ratp dans l'enceinte du métro parisien. Actuellement, il travaille sur plusieurs pièces de théâtre dont Mi Muñequita de Sarah Calcine, primé au festival de Nanterre sur Scène en 2015.


sarah ulysse

Sarah ULYSSE


Sarah Ulysse est née le 20 juin 1989 à Paris. Elle se forme aux Cours Florent, où elle travaille sous la direction de Christian Croset, Antonia Malinova, Jean-Pierre Garnier, Damien Bigourdan. Elle suit aussi de nombreux stages de danse (Nina Dipla, Anne-Marie Gros, Ann Lewis...), de clown et de masque (Adrien Vanneuville, Pierre Bilan etc). Elle intègre en 2011 la compagnie Café de la rage ! du Collectif Xanadou. Elle crée avec eux plusieurs cabarets politiques et satiriques dont le dernier sous forme de duo Lendemains difficiles. Parallèlement, elle joue dans La Duchesse d'après Feydeau mis en scène par Clément Peyon puis dans Chromosomes xx mis en scène par Sabine Zordan qui rencontre un franc succès à Avignon en 2015. D'autre part, elle joue dans différents courts et moyens métrages dont Tu mets trop de beurre, de Louis Zampa, Hôtel Paradis de Philippe Landoulsi.


boris zordan

Boris ZORDAN


Né en 1988, Boris commence très tôt le théâtre au sein des Atelier théâtre Apatride. Cette expérience multiple (tournée en Russie, participation au festival international de théâtre jeunes de Toulouse, rôle titre dans Macbeth) lui donne le goût de la scène. Sa formation se poursuit lors de nombreux stages (Jean Claude Penchenat, Laurence Mayor, Henri Dalem, Alexandre Le Nours, Vincent Rouche etc) et ateliers dans différentes disciplines (théâtre d'improvisation, jeu masqué, danse, bûto, jeu face caméra etc). En 2010, il fonde le Collectif Xanadou dont il assure la direction artistique. On a pu le voir en tant qu'auteur-interprète lors des quatre dernières créations de la Cie Café de la Rage !, dans certains films de Louis Zampa ou encore lors des performances désormais reconnues des Strip Teasers du métro. Depuis 2010, il met régulièrement en scène des créations ou des textes d'auteur (Les Justes ; Lendemains Difficiles ; Guerre & Paix). En 2016, on a pu le voir dans Avant qu'elle ne se fâne (duo danse / théâtre, Cie AtoU), Les raconteurs d'histoire (écrit par Yvan Duruz, coproduit par la scène nationale du Volcan au Havre) ou encore La Duchesse (mise en scène de Clément Peyon). Il est aussi chanteur dans le groupe de rap T.I.N.A. qui entame cette année une tournée pour ses 10 ans d'existence. Actuellement il travaille à une adaptation libre de La ferme des animaux d'Orwell qui sera répétée et jouée en grande partie dans des fermes collectives et/ou autogérées dès l'été 2018. Sa dernière mise en scène, Lendemains Difficiles, compte plus de 40 représentations et a été sélectionnée au festival Chalon dans la rue en 2017.


marie rubert-franchi

Marie RUBERT-FRANCHI, alias Lucien


Née en 1990, elle commence à se former à l'art dramatique dès l'obtention de son bac au Conservatoire régional de Lyon. Elle y travaillera sous la direction de Philippe Sire, Laurent Brethome et Magalie Bonnat. Elle se forme en parallèle lors de stages (stage de masque et d'alexandrins avec Robin Renucci, association Aria, stage d'improvisation avec Philippe Séclé). Elle commence la scène avec Au bois lacté de Dylan Thomas, mis en scène par Yves Charton au Théâtre Le point du jour (Lyon) puis devient membre du Collectif Xanadou. Au sein de celui-ci, elle co-écrit Les cafés de la rage. On la découvre aussi dans des performances comme Et pendant ce temps, qu'est-ce qu'on fait ?, spectacle de rue écrit et mis en scène par le Collectif Xanadou. Elle travaille également avec la Cie Apatride avec laquelle elle crée Chromosomes xx, joué au Festival d'Avignon en 2015. Elle a été récemment interprète dans Les raconteurs d'histoire (écrit par Yvan Duruz, co-produit par la Scène nationale du Volcan au Havre. A côté de son travail de comédienne, Marie s'est investie dans de nombreuses associations de médiation culturelle : Pushka, Anti-fatigue et l'Amep. Elle intervient dans des écoles et monte différents spectacles mêlant danse et théâtre avec les élèves. Elle suit actuellement une formation de BPJEPS « animation culturelle » qui s'achèvera en janvier 2018 et monte des « projets théâtre » dans des centres sociaux.


susan redmond

Samuel Segura (Miguel Aziz Ben Johnson)


Samuel Segura est né à Bordeaux en 1986. Footballeur, il découvre à 19 ans la danse et la performance lors d'une improbable rencontre dans un jardin public. Il se forme aux techniques Alexander et Feldenkrais et à de nombreuses pratiques mêlant la danse et des processus de guérison traditionnels. En parallèle, durant 7 ans, il mène une recherche autour de la place du corps dans l'espace public, à travers la France et d'autres continents, notamment au Mexique, où il créera en 2011 le Medimovart pour méditation/mouvement/art (medimovart.blogspot.com). Cette recherche le mène également au Maroc et au Sénégal où il reçoit certains enseignements autour des musiques et des danses de transe et de possession. Il intègre des compagnies de théâtre essentiellement à Toulouse (Mesdames A, Juste Ici, Passagers du Mardi...) et collabore avec des performeurs et artistes autour d'évènements éphémères. Il collabore dès 2009 avec Louis Zampa du Collectif Xanadou (rôle principal dans Children ; membre des Strip-teasers du métro) et rejoint le collectif en 2017 pour présenter en solo un conte documentaire mêlant théâtre, chant et danse, intitulé La Cucaracha, récit de son expérience sur les Z.A.D (zones à défendre), actuellement en tournée à travers la France.


susan redmond

Susan REDMOND


Née dans une famille de mineurs irlandais dénuée d’humour et de chaleur humaine, elle découvre très tôt sa vocation : « Je serai chauffagiste ou je ne serai rien ». C’est lors de l’installation d’un système central de chauffage par thermoconduction au Théâtre de Chaillot que le physique étrange de Susan est remarqué par le génial metteur en scène Robert Hossein. Nous sommes en 1995. Susan apprend alors à parler français et à s’exprimer convenablement. Au prix d’efforts surhumains, elle surmonte son bégaiement et obtient même un rôle dans un spectacle évangéliste à gros budget. Mais, faisant rire malgré elle, Susan se résout à se consacrer au comique. Son CAP Rire en poche, elle connaît vite un succès retentissant dans les cabarets burlesques de la région Centre. Devenue une humoriste expérimentée, Susan n’en reste pas moins fidèle à sa première passion : après les représentations, elle extirpe volontiers de sa trousse de maquillage une clé de 12 pour réparer la tuyauterie de sa loge.


corentin lallouet

Corentin LALLOUËT


Elevé en fût de chêne, dans un fond de cale lorientais, ce jeune Breton solide aime les choses simples. Peu habitué à la lumière du jour, il est de ces êtres qui aiment à se réfugier dans les PMU, les kiosques ou les stations de métro. Depuis son plus jeune âge, il séduit son entourage par la vivacité de son esprit comme par la fermeté de son corps trapu. Le rapido, le squash et la pétanque sont ses domaines de prédilection. Sur le plan spirituel, sa verve et son éclectisme l’ont amené à collaborer, aussi bien artistiquement que politiquement, avec ses héros : Gandhi, Malcom X, Staline, Charlie Mingus, Guy Debord ou encore le génial metteur en scène Robert Hossein. Mais la nuit, émule des poètes décadents, Corentin ne résiste pas à l’appel du vice. « Breton un jour, Breton toujours ! », hurle-t-il en arpentant d’un pas furtif les ruelles qui résonnent des éclats de son rire sarcastique. Pour échapper un soir aux gendarmes lancés à ses trousses, Corentin se réfugie dans les loges d’un café-théâtre brestois, le Curé de cabaret. Il n’en est jamais ressorti, y assouvissant chaque nuit son goût pour les coulisses et ses pulsions sexuelles immodérées.


vincent godin

Vincent GAUDIN


De nature sensible et fragile depuis sa plus tendre enfance, Vincent exprime sa poésie à fleur de peau par les rythmes chaloupés du hip-hop : « Je suis mal dans ma peau, donc je crache sur Sarko », écrit-il en 2003. Son humour protéiforme le fait bientôt connaître aussi bien auprès des intellectuels parisiens du XVIe que des cueilleurs d’olives de la Drôme. Fort d’un épais carnet d'adresses, il entame une prolifique carrière de comédien. En 2004, ivre d'amour et de cinéma, mystique de naissance, il rencontre la Vierge lors d'une représentation à Nazareth, lui fait un enfant puis la met en cène dans une adaptation du Nouveau Testament, puisant son inspiration dans le recueil de Silvio Berlusconi Le cinéma c'est comme la vie réelle mais en mieux. Grisé par le succès, Vincent en monte une version théâtrale. Mais les acteurs s’avèrent lamentables et la Vierge le quitte pour une histoire de fesses. Il décide alors de monter la pièce sans acteurs. Hélas, accusé de plagiat par le génial metteur en scène Robert Hossein, il est condamné et incarcéré au fort de Guantanamo en 2006. Il sort en 2010, ébranlé dans sa foi. Il se produit depuis lors dans un cabaret glauque, où il joue un moine libidineux.


eugenie mounier

Eugénie MOUNIER, alias Nini


Au bout de 2 mois de gestation, Eugénie décide de naître sans consulter sa mère. Dédaignant les poupées qu’on lui offre, Eugéniese tourne bientôt vers la philosophie nietzschéenne. À 5 ans, elle part s'isoler dans la montagne en quête de sa véritable identité. Là, elle s’initie à la cueillette, la chasse et l'informatique de gestion. Spirituellement épanouie, elle décide de faire partager sa sagesse aux violents islamistes du Moyen-Orient . Làbas, elle rencontre le génial dictateur sanguinaire Saddam Hossein et l'épouse. Mais à peine lui a-t-elle enseigné le piratage informatique que Saddam est renversé par les Etats-Unis. Désabusée, elle retourne sa veste et fuit dans l'Ohio avec le beau GI Johnny. Elle se joint successivement aux Black Panthers, au Tea Party, et aux indignés de Wall Streetavant d'être promue mère au foyer en 2009. Mais son bonheur simple de ménagère ne dure pas, et la métaphysique la titille de plus belle. Un soir, elle hurle au ciel : « Que vais-je devenir ? ». Une voix lui répond : « Eugénie génie [il y a de l’écho], tu as tant retourné ta veste... Suis ta vocation ! ». Le lendemain au matin, Eugénie décide qu'elle sera costumière.


nicolas perrussel

Nicolas PERRUSSEL


À 4 ans, Nicolas rencontre Dieu au fin fond du Larzac. Mais Dieu est moche, et Il pue de la gueule. Habitué aux douces effluves del'herbe que fument ses parents, Nicolas passe son chemin. Il ne comprend pas le latin et il a une cabane à finir. Dieu, vexé, décide que Nicolas gardera son sexe d'enfant jusqu'à sa mort. À 17 ans, Nicolas part à Lourdes implorer Dieu, afin que son corps retrouve quelque harmonie (il mesure 2 m10). Mais on ne rencontre pas Dieu à Lourdes, on y rencontre le génial metteur en scène Robert Hossein. Celui-ci abuse de lui en lui hurlant du Racine à l'oreille. Nicolas entame alors une formation de comédien et de régisseur général afin d'assouvir sa vengeance, qu’il met en oeuvre suivant un plan diabolique :
1. Il intègre une obscure troupe de province qu'il accompagne vers le succès parisien.
2. Alors qu'ils jouent leur Kabaret ! à l'Opéra Garnier, Nicolas coupe leslumières, déclame des vers de Jean Genet et traite les comédiens de « sodomites».
3. Profitant de l'émoi général, il kidnappe le génial metteur en scène Robert Hossein et l'enferme dans une chambre de bonne, où 50 acteurs porno non baptisés lui hurlent des textes de Laurent Baffie sans même lui éjaculer à la gueule.